Formation sociocratie par Mario

DSC_1031Facilitée avec brio par notre charismatique animatrice Virginie Martinez, la belle journée à l’abri du soleil printanier a démarré avec de sympathiques présentations chargées de créativité personnelle. D’un coup, je me suis senti plus proche que jamais de cette douzaine de compagnons de route associative qui pédalent à mes côtés depuis 2 ans. On avait enfin des moments de travail à partager autrement pour mieux se connaître et s’apprécier, apprenant ensemble dans un tout nouvel état d’esprit.

C’était donc une précieuse opportunité pour comprendre, dans la pratique, la capacité des techniques de gouvernance qu’on appelle sociocratie: sorte d’ensemble de recettes techniques adaptables, destinées à faciliter les efforts encourus à l’heure d’inclure toutes les personnes concernées dans des processus décisionnels.
Sans doute ce serait aussi un cadre idéal pour arriver à formuler ce qui se passe
en soi-même, mais en même temps faciliterait les individus à apprendre ensemble, le tout en profitant de la chance d’expérimenter l’autonomie.

On a travaillé enfin par petits groupes directement sur certains sujets qui nous tiennent à cœur en ce moment dans ATT, en suivant une « méthode d’accélérateur de projet« . Ensemble donc, on a appris à faire confiance aux processus proposés pour arriver à prendre des décisions, le tout en allant jusqu’au bout de toutes nos objections raisonnables. Pour ça, il a fallu surtout jouer avec les règles, mais aussi intégrer le facteur de limitation dans le temps, pour activer notre créativité.

Le plus intense c’était sans doute d’arriver aux précieux moments où personne ne dit NON, et qu’on est ensemble dans le consentement. On ne s’est donc pas sentis « obligés » de dire OUI pour arriver au consensus.

En somme, c’était assez fabuleux de constater comment « une bonne décision est celle qui respecte les limites de ceux et celles qui vivront les conséquences de cette décision ».

Pour une association comme la nôtre, et par extension, dans tout autre groupe dans lequel nous aurons besoin de travailler ensemble dans le futur, c’était un précieux cadeau qu’on développera et partagera sans doute avec bonheur.

Puis, pour ma toute première fois dans la vie, j’ai eu l’honneur d’être mandaté à la fin d’un processus d’élection… sans candidat :
La tâche qui m’a été assignée consistait à vous informer à travers notre site de ces moments privilégiés passés ensemble, et ça dans les 8 jours qui suivraient.
Voilà donc le résultat.
Il paraîtrait, selon l’expression explicitée par mes votants, que j’aurais le
style léger et poétique exigé. J’espère donc avoir été à la hauteur de la tâche.

Mario

Pour en savoir plus sur les outils de sociocratie :
– L’université du Nous…

Les outils pour agir

Les commentaires sont fermés.